Claude Lévi-Strauss, Race et Histoire

Posted on avril 14, 2008 par

1


« Race et Histoire » (1952) fait incontestablement partie de la bibliothèque du citoyen du monde.

C. Lévi-Strauss nous livre ici un précieux opus démontant un mécanisme humain aussi efficace qu’omniprésent : la façon dont chacun lit l’histoire des civilisations à travers et à l’aune de sa propre culture. Par ce livre commandé par l’Unesco, Lévi-Strauss s’est donc attaché à déplacer les perspectives, c’est-à-dire à rendre moins opaque notre « kulturbrille » (F. Boas), nous aidant alors à nous déprendre de nos sens communs, nous encourageant également à résister à la séduction de ces répresentations qui nous soufflent sans cesse à l’oreille que le différent est un inférieur, un barbare, un non-civilisé, etc.

race-et-histoire

Plus précisément, Lévi-Strauss met donc à bas l’idée d’inégalité des races en explicitant les déformations du jugement entraînées par chaque culture et leur système symbolique et axiologique respectif. Il démontre ainsi l’irréductibilité des originalités culturelles de chaque société, faisant ainsi fi de l’idée du « faux évolutionnisme » et de son corollaire l’idée de progrès, en introduisant la notion d' »évènementialité » des sociétés et démontrant donc l’inexactitude des visions d’un développement de l’humanité linéaire et normé.

Publicités